Si le terme est aujourd’hui bien connu de tous, l’histoire du marketing l’est moins. Discipline liée au commerce depuis toujours, le marketing dépend entièrement d’un facteur très ancien : l’humain. En effet, le marketing a servit à remplir différents objectifs au cours des âges. L’identification des produits contenus dans les amphores ainsi que leur provenance, créer des marchés nouveaux, avec le guide Michelin par exemple, ou encore distribuer les productions des industriels durant les 30 glorieuses.

Les pratiques marketings ont toujours été dépendantes de l’humain, de la société ainsi que de ses habitudes de vie et de consommation. Même si le marketing et son impact dans l’histoire sont moins mis en lumière que peut l’être l’économie. Nous vous proposons aujourd’hui un tour d’horizon des grandes phases du marketing et de ses influences.

Le marketing au début du XXiem siècle

Le marketing a tenu une place importante au lendemain de la première et deuxième guerre mondiale. En effet, les pays, notamment ceux ayant été des théâtres d’opérations durant de nombreuses années sont exsangues. La pauvreté résultante de la destruction des infrastructures publiques et privés a entraîné une augmentation de la demande de produits de base tels que la nourriture, les vêtements et les médicaments. Cela conduit à une intensification de la concurrence entre les entreprises pour répondre à la demande.

Pour se démarquer, les entreprises ont commencées à utiliser des techniques publicitaires plus agressives, telles que la publicité à la radio et dans les journaux, ainsi que des campagnes de marketing ciblées sur des groupes spécifiques de consommateurs. De plus, la guerre a également conduit à des innovations technologiques telles que la production de masse et les avancées dans le transport, qui ont permis aux entreprises de produire et de distribuer des produits plus efficacement. Tout cela a eu un impact durable sur les stratégies de marketing des entreprises, qui ont continué à évoluer au fil des décennies suivantes.

En plus de pouvoir compter sur les nouvelles technologies de communication et de transport apparues depuis de début des années 1900 et jusqu’alors. Le marketing va pouvoir bénéficier d’un créneau politique sans précédent. Si ce dernier était déjà présent sous diverses formes en Europe, et plus spécifiquement au niveau régional en France, il bénéficiera de la société de consommation américaine et sera porté par les GI présents partout en Europe et dans le monde. De plus, l’industrie de consommation américaine permettra son essor au contraire du choix européen du développement d’une industrie lourde et viendra appuyer la propagation des grandes marques américaines au niveau international.

Le marketing au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Le marketing de vente 

Si le lendemain des grandes guerres offre aux entreprises un marché ou la demande est supérieure à l’offre, cette opportunité vient à disparaître petit à petit. En effet, avec le développement du pouvoir d’achat et l’essor de la société de consommation, la demande et l’offre ont tendance s’équilibrer. Dés lors, les entreprises n’ont d’autre choix que de se différencier et chercher à distribuer le plus efficacement leurs produits pour vendre. 

Elles ont donc commencé à se concentrer sur la vente. Les entreprises ont donc commencées à utiliser des techniques de vente agressives pour inciter les consommateurs à acheter leurs produits. Cette stratégie a permis d’augmenter les ventes, mais elle a également créé une méfiance de la part des consommateurs trop sollicités.

Cette période verra la normalisation de mise en avant de produits via les nouvelles technologies de communication comme la télévision par exemple. La multiplicité des concurrents deviendra même un argument politique. En effet, la présence de différents fournisseurs pour un même produit reviens à un libre choix et donc une certaine idée de la démocratie dans un contexte de guerre froide face au communisme.

La fin des 30 glorieuses et l’aube des années 2000 verra disparaître en partie le marketing de masse au profit d’un marketing plus centré sur l’expérience et le besoin client. L’apparition d’Internet et sa démocratisation verront aussi les habitudes de consommation évoluer lentement vers un modèle de marketing différent : le marketing One to One.

Du marketing de masse au One to One

Le marketing digital

Le marketing digital est apparu dans les années 1990. Avec l’arrivée d’Internet, les entreprises ont commencé à observer une évolution des habitudes de consommation des populations au profit d’Internet. Le marketing digital a permis d’atteindre une audience plus large et de manière plus efficace. 

Les entreprises ont commencé à utiliser des techniques de marketing en ligne telles que le référencement naturel, les campagnes publicitaires en ligne, les réseaux sociaux, etc. Le marketing digital a également permis aux entreprises de collecter des données sur les consommateurs et de personnaliser les messages de marketing en fonction de leurs préférences et de leur comportement.

On peut relever deux acteurs principaux de cette ère spécifique. D’une part les entreprises déjà existantes qui se développent sur le digital avec plus ou moins de succès. D’autre part, on note les “Pure Player” natifs d’Internet et ayant une forte croissance. Le paysage marketing sera fortement impactés par ces derniers, étant à l’origine de différentes innovations liées aux moteurs de recherche, au E-commerce et aux réseaux sociaux qui sont parmi les piliers du digital actuel. Vous avez une boutique E-commerce vous aussi et vous souhaitez développer votre activité ? retrouver les bons réflexes à adopter ici.

Le marketing digital et l'E-commerce

Conclusion

Si nous vivons actuellement une époque pleine d’innovation et que l’IA et son développement s’annonce comme l’enjeu majeur des prochaines décennies. Il y a forte à parier que le marketing subira, loin de décroître, un développement et une mutation dans l’objectif de faire ce qu’il a toujours fait : s’adapter à la société et à ces acteurs. 

Entre automatisation de certains contenus, enjeux climatiques visant à mieux consommer et retour au local, le marketing de demain, loin de régresser sera un marketing par la qualité et l’impact positif sur son environnement économique, sociétal et environnemental. Une chose est certaine, c’est aux professionnels du secteur, aux entreprises privées, mais surtout aux internautes de construire le marketing et plus généralement, le digital de demain utile à tous.